Acheter un vélo de route d'occasion : 10 conseils pour faire le bon choix !

Quels points contrôler pour acheter son vélo de route d'occasion ? Afin d'éviter...

Quels points contrôler pour acheter son vélo de route d'occasion ? Afin d'éviter les mauvaises surprises voici quelques notions essentielles à vérifier avant de concrétiser votre achat.



Est-ce le bon prix ?



Avant d'entrer en contact avec le vendeur et de se déplacer, faites un tour sur les sites de petites annonces en ligne afin de voir quelle est la gamme du vélo, sa valeur sur le marché de l'occasion et le rapport prix/équipement/accessoires/état général/nombre de kilomètres.



Le nombre de kilomètres réel du vélo est difficile à établir. Il faut donc partir du principe que ce chiffre sera sous-évalué. Vous pouvez également voir si le vendeur possède un profil Strava et si le nombre de kilomètres annoncé est en corrélation avec son volume d'activités.



Notez que des sorties d'entrainement sont moins sollicitantes que des courses (nids de poules en peloton, gendarmes couchés à haute vitesse, ...) De même sur sa pratique ("je ne fais jamais de courses"), inscrivez son prénom et nom dans un moteur de recherche afin de voir si la personne remonte dans les classements des différentes courses cyclosportives par exemple.



Acheter un vélo de route d'occasion
Déterminez également votre budget final de négociation. C'est-à-dire le prix final sur lequel vous êtes prêt à passer à l'acte. Pour ce faire évaluez bien le coût des pièces qu'il faudra changer. Cela veut dire que vous aurez pris la peine de prendre connaissance du prix marché des accessoires évoqués ci-dessous. Ainsi il est nécessaire de prendre son temps quitte à louper une super affaire : Le marché est vaste !
Quid des vélos issus d'une équipe professionnelle ?



Beaucoup de novices se jettent sur un vélo de coursier/pro d'occasion. Même si le prix est souvent alléchant « je paye 3000 un vélo qui en vaut 6000 » sachez que les traitements infligés aux vélos de course à haut niveau sont sévères. Il vaut parfois mieux acheter un vélo neuf pour ce prix, même si la gamme est en dessous, il sera sans kilomètres et avec une garantie constructeur/revendeur !



Propreté générale du vélo



L'état de propreté général est en rapport direct avec la capacité du possesseur à entretenir son vélo. Premièrement celui qui présente, à un potentiel acheteur, un vélo sale n'a pas la vision souhaitée, et deuxièmement cela prouve le peu d'intérêt qu'il y consacre.



Ainsi préférez un vélo bien présenté, à un spécimen plein de saleté et avec une transmission noire fluorescente ! Les cyclistes sur route sont minutieux, mieux vaut un vélo issu de cette tradition !



Essayer le vélo



Que ce soit sur d'excellents sites Internet, de nombreuses bourses aux vélos ou le bouche à oreille, pour acheter son vélo d'occasion, bon nombre de bonnes affaires sont possibles. Le conseil primordial est de pouvoir essayer le vélo sur une sortie.



Acheter un vélo de route d'occasion



De manière pragmatique cela permet déjà de voir si le vélo vous va. Dans la négative quels seront les périphériques à faire évoluer pour optimiser votre position (Augmentant ainsi le cout !). Il est également important d'arriver à essayer le vélo afin d'établir un premier contact visuel et sonore (permet de détecter des bruits « bizarres »).



L'état du cadre



Vérifier la présence d'éventuels impacts sur la peinture ou le verni. Que ce soit un cadre carbone ou aluminium, vérifier si des points de fissures ne sont pas présents sur l'ensemble des tubes du cadre. Les points de liaison des tubes au niveau des soudures ou raccords sont les plus soumis aux éventuelles fissures. Vérifier l'état de la patte arrière de dérailleur. C'est une pièce en aluminium qui fait la jonction entre le cadre et le dérailleur arrière. Vérifier les pattes aluminium ou carbone sur lesquelles les roues sont fixées : fissures, casse, …



Vérifier les différents points de serrage :



Tige de selle
Cintre
Douille direction
Ceux-ci peuvent être endommagés ou ayant été trop serré par des mécaniciens amateurs qui n'utiliserait pas de clé dynamométrique au serrage. Même si l'aluminium offre quelques minces possibilités, un tube carbone fissuré est fichu !



Acheter un vélo de route d'occasion



Vérifier un jeu éventuel dans la direction. Pour ce faire bloquer les freins avant du vélo, maintenir le cintre à deux mains et effectuer un jeu d'avant en arrière en étant sur le vélo avec les deux pieds au sol. Levez la roue avant et tournez de gauche à droite pour vérifier l'absence de bruits/craquement(s).



Vérifier les pas de vis des différents éléments du vélo. Comme évoqué plus haut, certains mécaniciens n'utilisent pas forcément des clés adaptés et endommagent les pas des vis. Difficile ensuite d'intervenir sur la pièce si besoin est !



L'état des roues



Pour des roues à pneus ou boyaux, l'état d'usure est primordial. Cela permet également de voir quel est le comportement du possesseur. En effet, les laxistes ont tendances à user le pneu jusqu'à la corde sans se soucier outre mesure de ce détail. Le pneu ne doit pas être craquelé, plein de coupures ou cisaillé sur les côtés. Ce critère a néanmoins un faible impact sur votre budget.



Acheter un vélo de route d'occasion



Pour les boyaux, l'opération d'encollage est minutieuse. Pas de surplus de colle qui bave sur la jante ou le boyau, le boyau ne doit pas être sec ou craquelant, ou collé de travers.



Au niveau des jantes, faits tourner la roue et vérifiez les points suivants :



Parfait rond de la jante, pas de voile et d'impacts
Une bande de freinage creusée (surtout sur les jantes carbones) indique une paire de roues avec beaucoup de kilomètres
Carbone non fissuré ou impacté
Rayons correctement tendus. Attaches des rayons sur la jante en parfait état.
Moyeux sans jeu latéral : Prenez la jante avec une main et simulez un jeu latéral afin de voir comment se comportent les moyeux.
Roulements des moyeux sans impact : Pas de bruit ni point dur lorsque vous faites tourner la roue.



Vérifier l'état de la transmission



Parlons tout d'abord de l'état physique. La transmission d'un vélo, c'est l'ensemble lié aux passages de vitesses :



La cassette (sur la roue arrière du vélo)
Les plateaux (sur le pédalier)
Les dérailleurs (arrière et avant)
La chaine
Devant être régulièrement lubrifié, cet ensemble doit se présenter devant vos yeux en parfait état de fonctionnement. Pas d'oxydation (qui montre un certain laxisme d'entretien), pas de bruits lorsque l'on pédale, passage des vitesses facile, …
Acheter un vélo de route d'occasion



De même, le jeu présent dans les leviers de vitesse doit être raisonnable. L'usure provoque quelques petites vibrations durant l'utilisation (parfois désagréable) liées au jeu pris par les pièces amovibles du mécanisme. Cela se change, mais peu couter cher !



Vérifiez le niveau d'usure des dents sur :



les pignons
les plateaux
les galets du dérailleur arrière
et l'usure générale de la chaine : Controle d'usure de la chaine de vélo
Ceci afin d'analyser le temps de vie restant à ces pièces d'usure.



Vérifiez le jeu éventuel dans le pédalier/boitier de pédalier ou la présence d'un craquement au pédalage. C'est une pièce qui s'use relativement vite surtout lors des sorties hivernales. Ce sera d'ailleurs une des premières pièces à démonter pour vérifier le graissage. Attention, le prix de ces pièces est élevé.



Sur le plan pratique maintenant. Faites–vous conseiller quant aux braquets utilisés (les vitesses). L'incidence sur le prix du vélo est importante si vous devez changer tout de suite la cassette arrière les plateaux. De surcroit sur certains modèles de pédalier, vous devrez changer le pédalier entièrement pour changer les plateaux. Vérifier également la longueur des manivelles.



Vérifiez l'état des gaines, câbles et freins



Les gaines acheminent les câbles vers les freins et les dérailleurs (pour un groupe mécanique). Veillez à ce que celles-ci ne soient pas coupées ou craquelées.



Acheter un vélo de route d'occasion



Pour un groupe électronique (Shimano Di2 ou Campagnolo EPS) les câbles contiennent directement les faisceaux. Attention à bien vérifier leur état ainsi que les connectiques de branchement. De même vérifier l'état de la batterie et de sa capacité à tenir la charge.



Pour un groupe hydraulique, il est primordial de vérifier qu'aucun joint ne fuit, ainsi que l'état des plaquettes et des disques.



Les câbles ne doivent pas être effilés. Ceci peut se vérifier au niveau des raccords avec les dérailleurs. Vérifiez également aux points de sortie du cadre qu'ils ne sont pas usés. Certains câbles possèdent une gaine téflon qui recouvre ceux-ci. Vérifier son état permet de voir l'état d'usure du câble.



Le coût de changement des gaines et câbles est faible. Néanmoins sachez que les cadres modernes voient des câbles et gaines intégrés. Le changement n'est pas forcément évident pour un novice.



L'état d'un patin de freins révèle également la capacité du cycliste à entretenir son vélo. Si l'usure est progressive cela est bon signe. Si un patin n'est usé que sur le haut ou le bas, cela révèle qu'il a été mal réglé (jante ou pneu endommagé). La fixation équilibrée des étriers de freins est importante. De même, l'état de propreté des étriers est significatif de la minutie de son propriétaire car cela demande un peu d'huile de coude pour nettoyer cette zone.



Le vélo a est-il tombé ?



Il est facile de voir rapidement si le vélo est tombé. Il faut pour cela vérifier l'état des pièces (rayées ou endommagées) situées en extrémité. Ce sont celles qui sont très rapidement touchées lors d'une chute :



Les leviers de freins et les capuchons de levier de frein (appelées également cocottes)
La guidoline (ruban de cintre)
Les pédales
La selle
Les attaches rapides des roues
Eviter les embrouilles !



Ce n'est bien évidemment pas forcément le cas, et même si beaucoup de personnes non averties n'arriveront pas à faire la différence, il est important d'arriver à détecter si le vélo a été repeint/maquillé. En effet, outre l'aspect sympathique d'une peinture refaite, celle-ci peut-être un masque à différents points :



Le vélo est volé
Le vélo à subi une casse au niveau du cadre, a été réparé et repeint (problème de marbre ?)
Le vélo à subi des impacts
Demandez-vous également pourquoi un vendeur négocie un vélo qui n'est pas à sa taille !



Factures et garanties



Il est toujours intéressant de voir et posséder la facture d'origine si possible. Les factures d'atelier vous permettent de vérifier le sérieux du vendeur au niveau de l'entretien. Certains constructeurs garantissent leurs cadres à vie. Attention, cette garantie n'est valable qu'en première main. Ce qui veut dire que seule la personne ayant acheté le vélo neuf en bénéficie. Elle s'annule si vous achetez le vélo d'occasion.



Pensez également à tout les accessoires complémentaires pour équiper votre vélo qui viennent s'additionner sur le budget final. De même des équipements comme les pédales automatiques et la selle pourront ne pas convenir, il faudra peut-être les changer.



SOURCE : http://www.nutri-cycles.com/dossier-materiel-velo-acheter-un-velo-de-route-d-occasion-10-conseils-pour-faire-le-bon-choix-3-563.html